Responsabilité Sociétale de l’Entreprise

En tant que spécialiste des plantes, nous sommes très fortement exposés et sous de multiples formes à des contraintes de « durabilité ».
- Nous sommes producteur de produits alimentaires, issus de plantes cueillies ou cultivées dans le monde entier. Cela doit nous pousser à prendre en compte des problématiques telles que l’utilisation excessive des pesticides, l’érosion des sols, la pauvreté des populations locales, l’irrigation et le manque d’eau…
- Nous conditionnons ces produits en sachets et en boîtes, en utilisant du papier, du carton, du plastique, autant de ressources limitées et potentiellement génératrices de pollution.
- Nous sommes implantés au Puy-en-Velay, une zone rurale, enclavée, peu favorable à l’industrie, ce qui nous donne une responsabilité en terme d’aménagement du territoire et de vie locale.
- Enfin, en tant qu’entreprise agro alimentaire, nos conditions de travail sont exigeantes, et sensibles en termes de maladies professionnelles.
Dans ce cadre, on comprend bien que le développement durable n’est pas pour nous une lubie ou une mode, mais un sujet incontournable.
Feuilles

Un état d’esprit éthique et responsable

Nous sommes une vieille entreprise auvergnate, qui s’est forgée sur des valeurs de simplicité, raisonnable, honnête et impliquée dans son territoire, son environnement et auprès de ses salariés.
Le sens des responsabilités et de la raison, le bon sens, l’éthique, le respect de nos salariés et de nos consommateurs, c’est un tout, une façon de penser au quotidien, pas un argument marketing ou une mode.

Une vision globale du cycle de production «moins mais mieux»

1/ Nos matières premières

Notre métier d’origine, ce sont les plantes à infusion. Tous les produits à notre marque sont BIO.
Nous souhaitons favoriser la protection de l’environnement et la santé du consommateur.
Nous sommes membres de L’ETP, « Ethical Tea Partnership », association qui agit collectivement pour faire progresser la qualité des cultures de thé et limiter leur impact sur l’environnement.
Nous encourageons le commerce équitable, que ce soit sous les bannières Max Havelaar ou plus récemment UTZ, nous sommes avant-gardistes. PAGÈS était ainsi la première marque de thé et infusions à lancer des produits UTZ en France, en 2013 !
Nous privilégions le travail en France, là où vivent nos consommateurs !
Aujourd’hui, nous faisons le choix de participer activement au redéploiement d’une filière de production française : la verveine du Gard, la lavande de Provence, la gentiane d’Auvergne, la camomille d’Anjou…

Agriculture biologique, Ethical Tea Partnership, Fairtrade, UTZ Certified

2/ L’éco-conception des emballages

Spécialiste des plantes, nous sommes aussi un conditionneur. À ce titre, nous générons des emballages.
Autant pour préserver les ressources que pour limiter les déchets, il est de notre responsabilité de les concevoir avec du bon sens, ce qu’on appelle l’éco-conception.

Les économies de carton :

  • Suppression des rabats
  • Suppression du cellophane (tout en assurant l’inviolabilité de la boîte) : annuellement nous économisons ainsi 60 tonnes de plastique.
  • Réduction du poids des emballages : annuellement, nous économisons 25 tonnes de cartons.
carton avec rabats
carton sans rabats
Des choix non guidés par l’économie :

  • Un sachet sans colle : historiquement, le papier du sachet de thé est imprégné de colle afin de pourvoir fermer par collage. Nous avons fait le choix de rejeter cela, contrairement au cœur de marché et de son leader.
    Nous refusons que nos consommateurs fassent infuser dans de l’eau chaude de la colle… soluble à chaud.
  • Le recyclage : chez PAGÈS, notre choix c’est le carton recyclé. Dans un souci d’équilibre et de bon sens, nous n’utilisons que des cartons dont le taux de résidus d’huiles minérales sont contrôlés et limités afin de ne pas courir de risque alimentaire.

Un site qui limite son impact sur l'environnement

Notre site a été construit dans les années 70, mais il évolue en permanence, porté par notre croissance. Nous gérons ce développement en nous appuyant sur notre volonté de bien faire les choses, pour l’homme et pour l’environnement.

1/ Une organisation mono-site

Nous misons sur une installation centralisée sur un seul site, tant en terme de stockage amont qu’aval.

2/ L'éclairage

Nous avons choisi d’installer des rampes de bardage translucide afin de favoriser l’éclairage naturel.
Nous avons généralisé l’installation de détecteurs de présence et la déconnexion des éclairages : un éclairage là où c’est nécessaire et non pas partout et tout le temps.

eclairage naturel

3/ Les rejets : le phyto-traitement

Du fait de notre activité, nous avons de longue date insisté sur un réglage optimal de nos machines afin d’en limiter les pertes de plantes, nos rejets sont limités.
Et nous avons choisi de ne pas les rejeter dans le réseau public, pour cela nous avons mis en place notre propre installation, particulièrement écologique. Elle est basée sur la transformation de nos rejets organiques sous formes de boues en plantes. La phyto épuration.
Au global, nous n’avons aucun rejet !

4/ La récupération de chaleur

Entre la zone de production où nos machines fonctionnent et rejettent donc des calories par effet Joules et les entrepôts, l’écart en terme de besoin de chauffage est très important.
Nous avons installé un réseau de récupérateur de chaleur et de réinjection d’air chaud dans les entrepôts.
Nous n’avons pas besoin de chauffer nos entrepôts par une source extérieure.

phytotraitement

5/ La création d'un puits de carbone

Notre site de production est implanté en milieu rural et dispose d’une réserve foncière relativement importante.
Nous avons décidé de mettre à profit ces espaces disponibles pour agir envers l’environnement. Ainsi, une partie de nos terrains a été réimplantée en plantes aromatiques.
Une autre est en cours d’implantation d’un taillis à très courte rotation de saules. La culture du saule présente la particularité d’être le moyen le plus rapide de fixer du carbone atmosphérique sous forme de lignine du bois.
Nous envisageons de nous servir de ce bois pour chauffer nos bureaux en modifiant le bruleur de notre actuelle chaudière à gaz.

puits-de-carbone

Une entreprise qui respecte l'homme

La crise ne nous épargne pas, nos clients sont exigeants, nos concurrents agressifs. Si nous voulons conserver nos emplois, il nous faut être performants et compétitifs. Ce qui ne veut pas dire être esclavagistes et exploiter les gens ! Les salariés de PAGÈS ne sont pas des numéros interchangeables.

1/ De bonnes conditions de travail

  • Être responsable, c’est aussi assurer à ses salariés de bonnes conditions de travail ainsi que la pérennité de leurs emplois (donc de leur entreprise).
  • Réalisme pas esclavagisme : nous mettons un point d’honneur à trouver le juste équilibre entre compétitivité et conditions de travail.
  • Refus du 4X8 et 5X8 : notre activité a une forte composante saisonnière et nécessite un historiquement un fonctionnement en 3x8. Nous refusons les fonctionnements en 4x8 et 5x8, inacceptables pour les salariés.
  • Lissage de l’activité : notre activité est saisonnière. En période de forte consommation, nous devons produire plus. Nous sommes parvenus à anticiper davantage nos productions afin de lisser la production sur l’année.
  • Des équipements : l’ensemble de nos conditions de travail font en permanence l’objet d’une remise en question. Améliorer l’ergonomie, oui, transformer les gens en robots, non.

2/ Ré-internalisation de certaines tâches

Nous avons décidé en tant qu’entreprise responsable de ne pas nous servir du personnel comme d’une variable d’ajustement à court terme. Ainsi, nous avons ré-internalisé des activités auparavant sous-traitées à l’étranger. Cela concerne notamment les prestations de conditionnement manuel que nous réalisons nous-mêmes.

Des convictions que l'on porte à l'extérieur de l'entreprise

Quand l’on croit à quelque chose, quand on est persuadé de son bien fondé, on est enthousiaste et on veut convaincre ses partenaires !

1/ Auprès de nos fournisseurs

  • Des partenariats à long terme : nous croyons en l’équilibre des relations que nous avons avec nos fournisseurs et nous nous imposons de toujours les traiter avec respect.
  • Relocalisation et proximité : faire du commerce équitable, c’est avant tout faire travailler des entreprises françaises. Ainsi, nous avons transféré la majorité de nos approvisionnements sur des entreprises françaises.
  • Transparence sur les produits : en travaillant avec des fournisseurs fiables, sur des relations à long terme et proches géographiquement, on maîtrise forcément mieux ses approvisionnements.

2/ Auprès de nos clients

  • Honnêteté et transparence : en insistant toujours sur l’éthique et la confiance à long terme, nous rejetons toute malhonnêteté.
    Nous refusons toute malversation en ce qui concerne l’envoi d’échantillons à nos clients et soumettons toujours des produits strictement représentatifs de notre production.
    Nous assurons à nos clients une totale transparence sur nos produits.
  • Conviction de nos clients : en tant que fournisseur français, nous allons encore plus loin en poussant nos clients à choisir des emballages éco-responsables.

Une entreprise et un territoire

1/ Un territoire exemplaire

Nous sommes basés en Haute-Loire, département discret s’il en est, où le mot d’ordre semble être « vivons heureux vivons cachés ».
Ici, point de course au développement économique à outrance. On a un environnement préservé, on le protège.
Nous sommes conscients de la qualité de notre environnement tant le contraste avec d’autres régions est frappant, et de notre responsabilité à la préserver.

2/ Produire en France et ici

Nous sommes herboristes depuis 1859. Implantés dans le Velay au cœur du Massif central et de l’Auvergne, notre présence ici n’a rien d’un hasard.
Verveine, Gentiane, Myrtilles… notre région est, avec la Provence, le principal terroir des plantes aromatiques et médicinales en France.
Aujourd’hui, pour l’essentiel notre métier est de conditionner des plantes venant du monde entier.
Les difficultés économiques sont fortes face aux importations de pays à bas coûts salariaux, mais nous nous battons car nous y croyons encore.
Le développement durable c’est aussi se battre pour continuer à produire en France.

Réimplanter une filière française de plantes à infusion est-il possible et économiquement acceptable ?

Au fil des années, les cultures françaises de plantes se sont vues délaissées au profit des plantes d’importation et d’autres cultures plus rentables et subventionnées.
PAGÈS, acteur majeur du conditionnement de plantes à infusion en France et entreprise responsable, veut être partie prenante dans la réimplantation d’une véritable filière française de plantes à infusion.
« Français » devrait toujours être signe de qualité et de « bon » dans l’univers des plantes.
Nous restons convaincus qu’il existe des solutions pour produire des plantes à infusion françaises de qualité et économiquement intéressantes.

3/ Un territoire ancien

Nous avons participé activement à la réimplantation de culture de plantes à infusions locales.
En 2013, nous avons implanté, en collaboration avec une entreprise d’insertion locale, autour de notre usine, des plantes à infusions afin de participer activement à la relance d’une auto production locale.

4/ Une entreprise impliquée auprès de la population locale

Nous sommes très impliqués dans l’orientation et la formation des jeunes (par des visites d’entreprises, des conseils, des stages et des postes en alternance).
Nous sommes également partie prenante dans la qualité de vie locale, en soutenant les manifestations sportives (15km du Puy, Grand trail du Saint Jacques…) et culturelles (Fêtes du roi de l’oiseau, Festival de la Chaise Dieu…) financièrement mais aussi en participant à l’animation.

Fêtes médiévales du Roi de l'Oiseau
Festival de Musique de La Chaise-Dieu
Le Grand Trail du Saint Jacques
15 km internationaux Le Puy-en-Velay
La course des filles

Feuilles

Être une entreprise qui fait les choses bien, autant économiquement que pour ses clients et ses salariés, c’est notre fierté.
Les grands problèmes écologiques auxquels notre planète est confrontée (pollution, raréfaction des ressources naturelles, perte de biodiversité, agriculture intensive, urbanisation) nous enseignent que les actions de chaque personne physique ou morale ont des conséquences parfois irréversibles sur l’avenir de la terre et sur les générations à venir.

En tant qu’entreprise, PAGÈS a une vraie responsabilité pour contribuer à la préservation de la planète pour les futures générations. Et en cela, nous faisons le choix d’être exemplaires.