Découvrir notre herbier

Aloé Vera

L'Aloé Vera soigne de nombreux mots. Nous l'utilisons dans nos infusions pour la sensation de bien-être qu'elle peut procurer.

L'Aloé Vera, plante à l'histoire riche et aux propriétés légendaires

 

ORIGINES DE L'ALOE VERA

L’histoire de l’Aloé Vera commence il y a plus de 6 000 ans.

C’est en Basse Mésopotamie, actuelle Irak, que l’on recense les premières utilisations thérapeutiques par les Sumériens de cette plante, à travers un dessin sur une tablette gravée en 2100 ans avant Jésus-Christ. Rapidement reconnue pour ses miraculeuses vertus thérapeutiques, l’Aloé Vera est alors plébiscitée par de nombreuses civilisations : Chinoise, Arabe, Indienne, Grecque, Romaine, etc. Le Pen T’sao est l’un des premiers ouvrages sur les plantes médicinales à mentionner l’Aloé Vera sous l’appellation de « remède d’harmonie ». En Egypte, la découverte de cette plante est inscrite sur le plus ancien document de la médecine égyptienne parvenu jusqu’à nous. La civilisation Arabe fut la première à produire de façon commerciale l’Aloé Vera à base de sève et de pulpe mélangée. Ces extraits résineux servaient surtout de laxatifs. Dans la civilisation Indienne, l’Aloé Vera figure parmi les plantes majeures citées dans les textes fondamentaux de l’Hindouisme consacré aux plantes et aux préparations destinées à soigner les malades. On appelait alors la plante le « guérisseur silencieux ».

En Europe, on l’utilisait beaucoup pendant les croisades. Composante de « l’Elixir de Jérusalem », l’Aloé Vera était (avec le vin de palme et le chanvre) utilisée pour ses propriétés de longévité.

Christophe Colomb, aussi amateur de la plante, l’emmenait dans chacune de ses expéditions, affirmant qu’elle faisait partie (avec le blé, la vigne et l’olivier) des végétaux indispensables à l’Homme. Le premier le nourrissant , le second élevant son esprit, le troisième lui apportant l’harmonie et le quatrième le soignant.

L'Aloé Vera a eu du succès en Amérique, depuis que les scientifiques ont pu constater que la plupart des survivants des attaques d’Hiroshima et de Nagasaki, étaient ceux qui avaient soigné leur peau avec un gel à l'Aloé Vera et avaient bu un jus préparé de façon spécifique. Le nombre de cancers de la peau chez les Japonais était inférieur au pronostic probable lors d'une attaque nucléaire d'une telle envergure.

 

Petit à petit, chacun découvre de nouvelles propriétés à l’Aloé Vera : en 1820, lapharmacopée officielle des Etats-Unis révèle ses vertus laxatives. En 1935, un groupe de médecins l’utilise pour traiter des brûlures par rayon X en Amérique. Cependant, ce n’est que dans les années 1950 que le jus d’Aloé Vera est commercialisé en Europe.

Porteuse de nombreux surnoms preuves de ses vertus et de son héritage (Bâton du ciel, Plante de l’immortalité, Plante aux mille vertus, Lys du désert, etc.), l’Aloé Vera a également fait l’objet de multiples écrits. En effet, Aristote, Hippocrate, Galien ou encore Paracelse se sont penchés sur ses capacités curatives.

Toujours caractérisée comme la plus miraculeuse des plantes, l’Aloé Vera concentre aujourd’hui 160 principes actifs reconnus scientifiquement. Elle se compose de plus de 70 nutriments dont 20 minéraux, 18 acides aminés et 12 vitamines. Ces propriétés sont donc exceptionnelles.

 

 CARACTERISTIQUES DE L'ALOE VERA

Nom : Aloe Barbadensis Miller

Famille : Aloeaceae

Espèce : plante succulente

 

Plante succulente et vivace, l’Aloé Vera appartient à la famille des Lilacées. Elle se compose de plus de 99% d’eau. C’est une plante turgescente. Le pourcent restant représente les 160 principes actifs présents dans l’Aloé Vera, parmi lesquels on compte de nombreux minéraux et oligo-éléments : calcium, phosphore, manganèse, cuivre, zinc, chrome, sélénium, magnésium, etc. C’est grâce à cette très riche composition que l’Aloé Vera dispose d’autant de vertus. Il existe, en tout, plus de 420 espèces d’Aloé Vera, cependant peu sont encore connues et utilisées.

 

L’Aloé Vera mesure entre 50 cm et 4 mètres de hauteur. Elle pousse en Afrique, aux pourtours de la Méditerranée et dans les zones chaudes telles que les tropiques. Sa forte présence sur l’île de la Réunion lui vaut l’expression locale « ou don a li un pié li pren un caro » siginifiant qu’elle se reproduit très rapidement. Cette plante est composée de feuilles vertes longues et épaisses contenant un gel, aussi appelé latex de par sa consistance. C’est cette partie qui est la plus utilisée, en raison des nombreuses vertus qu’elle présente. Le gel d’Aloé Vera est vert pâle à consistance visqueuse. Ce gel est une sorte de pulpe épaisse très concentrée en cellulose, glucose et mannose.

 

L’Aloé Vera est récoltée conformément au procédé TTS (Temps, Température, Sécurité) afin de préserver ses propriétés lors de la production de jus. Celle-ci doit être réalisée jusqu’à 36 heures après la récolte des feuilles. Le gel qu’elles contiennent est extrait par une maille métallique mécanique qui griffe ses feuilles et permet au gel de s’écouler. Celui-ci doit ensuite être directement réfrigéré à -5°C afin de limiter sa dégradation microbiologique et enzymatique et obtenir un jus de qualité.

 

UTILISATIONS ET BIENFAITS DE L'ALOE VERA

L’Aloé Vera est utilisée pour soigner de nombreux mots :

  • Usage interne : traitement des maladies inflammatoires, diminution de la douleur, lutte contre l’hypoglycémie, amélioration de la flore intestinale, soulagement des douleurs musculaires, etc.
  • Usage externe : accélération de la cicatrisation, soulagement des brûlures et coups de soleil (appliqué directement sur la peau, le gel d’Aloé Vera peut bloquer jusqu’à 30% des rayons du soleil) et inflammations dermatologiques (eczéma, psoriasis, démangeaisons, etc.), désinfection des plaies, etc.

 

De manière curative, on la consomme généralement sous forme de capsules, gélules, jus, gels et crèmes. Elle est également utilisée pour des cures de plusieurs jours en prévention.

On retrouve aussi cette plante dans beaucoup de produits cosmétiques. L’Aloé Vera aide à la pénétration d’autres principes actifs, son utilisation en cosmétique est donc très bénéfique. Son pouvoir hydratant (l’Aloé Vera peut pénétrer jusqu’à 7 couches de la peau), assainissant et désinfectant est idéal pour les peaux sèches ou sensibles. Elle est aussi appréciée pour ses propriétés anti-vieillissant. C’est d’ailleurs Cléopâtre, reine d’Egypte, qui l’utilisait beaucoup, pour parfaire sa légendaire beauté !

L’Aloé Vera est utilisée de manière préventive mais aussi pour la recherche de bien-être dans les produits alimentaires : thés, infusions et mêmes recettes culinaires. Catégorisée comme « super-aliment », l’Aloé Vera permet d’avoir une alimentation très riche en vitamines, nutriments et enzymes.

On dit que l’amertume de l’Aloé Vera a poussé plusieurs générations de femmes à badigeonner les doigts de leurs enfants avec de l’extrait d’Aloè, pour les empêcher de se sucer le pouce ou de se ronger les ongles.

 

Retrouvez l’Aloé Vera, associée au Fruit de la passion et à l’Oranger dans la gamme de thés PAGES, mélange exotique de plantes au goût intense pour vous aider à vous recentrer sur vous-même. Pagès utilise dans cette infusion le jus d’Aloé Vera sous forme de granulés.