Découvrir notre herbier

Cassis

Cassis

Le Cassis apporte un goût acidulé et gourmand à nos créations. C'est un de nos fruits préférés.

Le Cassis, un fruit gourmand largement utilisé en phytothérapie

 

ORIGINES DU CASSIS

Le Cassis est une baie, fruit de l’arbrisseau nommé « Cassissier ».

Ce dernier pousse dans les régions montagneuses et froides de la zone paléarctique, écozone terrestre de l’Europe, l’Afrique du Nord, une partie de l’Asie et du Moyen-Orient. Originaire de l’Europe septentrionale et du nord de l’Asie, on le cultive principalement en Ecosse, en Pologne, en Lituanie, en Norvège, en France et en Nouvelle-Zélande.

Cultivé dans l’ouest de la France et plus particulièrement dans le Val de Loire au 19e siècle, on désignait auparavant le Cassis par le mot « poivrier » en raison de sa ressemble aux graines de poivre. Il était consommé en fruit de table. Entre le 18e et 19e siècle, on donnait d’importantes vertus médicinales au Cassis, affirmant qu’il pouvait vaincre tous les maux.

Le Cassis est un fruit apprécié et auquel on confère de nombreuses vertus et valeurs positives. On dit que donner une branche de Cassissier signifie déclarer sa grande affection pour quelqu’un.

 

CARACTERISTIQUES DU CASSIS

Nom : Ribes nigrum
Famille : Grossulariacées
Espèce : arbuste fruitier

Le Cassissier mesure environ 1 mètre de haut, sa taille maximale peut atteindre 1.5 mètre. Il possède des feuilles à trois ou cinq lobes et des fleurs en grappes pendantes verdâtres ou rougeâtres. Ses baies d’un violet profond, quasiment noir, possèdent une saveur aromatique musquée et très fruitée. Elles sont regroupées en grappes sur les branches de l’arbre. Les feuilles de Cassis dégagent également un agréable parfum lorsqu’on les froisse. Les fleurs de Cassissier sont colorées de rouge foncé et font leur apparition au printemps.

Le Cassissier préfère les sols humides, ombragés aux terrains ensoleillés et aux fortes chaleurs. Il peut résister jusqu’à des températures environnant les -23°C.

Cet arbuste vigoureux et touffu est très résistant aux maladies, productif et auto fertile. Les premiers fruits apparaissent dès la seconde année de plantation. Cet arbre nécessite de l’entretien en fin d’hiver et une coupe tous les ans.

 

UTILISATIONS DU CASSIS

Le Cassis est employé dans le domaine alimentaire, cosmétique et en phytothérapie. On peut le consommer nature (attention son goût très prononcé peut paraître amer) ou frais accompagné d’autres fruits et agrumes pour une salade de fruits pétillante. On le retrouve également beaucoup dans les tartes, confitures et sorbets. Ses saveurs sucrées sont idéales pour ce type de confiseries ! On le retrouve aussi en accompagnement ou en sauce dans les plats salés. Son association au canard, à la volaille ou aux poissons comme le maquereau est un délice.

En phytothérapie, on emploie les baies, les feuilles et les bourgeons du Cassissier. Les feuilles peuvent être utilisées pour faire un gargarisme afin de lutter contre les maux de gorge et aphtes. Elles sont également délicieuses et vertueuses en décoction. Il suffit de laisser infuser 50 grammes de feuilles de Cassis dans un litre d’eau bouillante pour obtenir une infusion goûtue.

On dit qu'on peut également froisser les feuilles de Cassis et en exprimer le suc sur une piqûre d’insecte (guêpe, frelon) pour soulager la douleur.

 

BIENFAITS DU CASSIS

Réputé pour ses nombreuses vertus, chaque partie du Cassissier peut être utilisée à des fins thérapeutiques. Ses feuilles possèdent apparemment un effet anti-inflammatoire, selon certaines spécialistes.

Les fruits du Cassissier contiennent des sucres, ce qui lui confère une étonnante conservation contrairement aux autres agrumes et végétaux. Le jus de baies de Cassis est réputé pour lutter contre les infections.