Découvrir notre herbier

Jasmin

Que diriez d’en apprendre plus sur le Jasmin ? Plante grimpante bien connue, il orne lors de sa floraison nos jardins et nos bacs de ses fleurs blanches au parfum caractéristique.

Le Jasmin est une plante que Pagès utilise dans ses recettes. Son parfum est intense et très floral : tout comme l’odeur des jolies fleurs (jaunes, blanches ou rosées) qu’il arbore au printemps et à l’été.

 

ORIGINES DU JASMIN

Le Jasmin tire ses origines du sud-ouest de la Chine. C’est d’ailleurs aujourd’hui un des principaux pays producteurs de la plante, avec l’Inde. Son nom quant à lui provient plutôt de la Perse et de l’Arabie. Certains disent qu’il évoque le sentiment de trahison : il relate en quelques sortes les tourments de Fatima, fille de Mahomet. Le Jasmin a inspiré de nombreux prénoms arabes comme celui de Jasmine. Ceci est directement lié à la dénomination arabe de la plante : « yasamin ». Cela signifie « Dieu » ou « don de Dieu ».   

Depuis très longtemps, on utilise le Jasmin dans l’univers du thé et de la parfumerie. Les notes qu’il délivre sont si originales et uniques qu’il paraît évident de les mettre en avant dans des domaines où odeurs et saveurs priment.

Depuis la 17e siècle, la ville de Grasse (située dans le sud-est de la France), en fait l’une de ses spécialités depuis 1946. Cette ode à la plante rend hommage aux cultivateurs, créateurs mais aussi à la terre et au doux parfum du Jasmin. Traditionnellement, c’est le premier week-end d’Août qui ouvre les festivités liées à la plante à Grasse : les rues sont à cette occasion sublimées par les fleurs de Jasmin et égayées par diverses activités festives musicales et patrimoniales.

Le Jasmin peut aussi être perçu comme symbole d’amour et d’engagement : il célèbre en effet les 66 ans d’un mariage !

On associe aussi le Jasmin à la pureté et à la beauté. Selon les lieux, on l’utilisait auparavant pour les mariages, lors de cérémonies religieuses ou tout simplement pour déclarer sa flamme à son bien aimé.

 

 

CARACTERISTIQUES DU JASMIN

Nom : Jasminum officinale
Famille : Oléacées
Espèce : plante grimpante

Le Jasmin est une plante grimpante vivace, originaire du pied de l’Himalaya très exactement. On la cultive communément dans les pays au climat doux. Ses longues tiges souples portent des feuilles persistantes, opposées et composées de folioles pointues. Ses grandes fleurs blanches, jaunes ou rosées sont tubuleuses. Disposées en panicules lâches, elles répandent (surtout le soir) une odeur suave exceptionnelle. On reconnaît très facilement l’odeur du Jasmin tellement elle est intense et caractéristique. Ses fleurs renferment une essence aromatique riche.

On recense plus de 200 espèces de Jasmin. Les plus répandues sont le Jasmin officinal ou le Jasmin d’hiver.

  

UTILISATIONS ET BIENFAITS DU JASMIN

Le Jasmin peut être utilisé de différentes façons. En France, on a l’habitude de s’en servir comme plante d’ornement dans les jardins de façon sauvage ou dans les maisons en pot.

Il va sans dire que le Jasmin est aussi une star dans l’art de la parfumerie. Ses effluves si particulières font de lui un arôme de choix et de prestige (l’essence aromatique de Jasmin est extrêmement coûteuse) dans la confection des parfums.

L’huile essentielle de la plante est bien souvent utilisée pour les massages, les ongles et les cheveux. Il est cependant important de bien se renseigner avant son utilisation, c’est d’ailleurs valable pour toute huile essentielle, car celle-ci doit être bien diluée et dosée très précisément.

Comme bien des plantes, on peut faire infuser ses fleurs dans de l’eau ou du thé. Cette boisson, délicatement dosée, revêt des notes florales intenses très agréables. C’est généralement avec le thé blanc ou le thé vert que l’on associe le Jasmin. Ses notes florales s’associent à merveille avec la douce amertume de ces types de thé.

On dit que, au 19e siècle,Cazin recommandait les fleurs de Jasmin contre les maux de tête. On peut aussi lire dans différents écrits qu’il est intéressant de s’appliquer une macération à base de Jasmin pour lutter contre certaines douleurs. Il faudrait pour cela frictionner ses fleurs, en quantité bien précise, et les faire macérer dans de l’huile d’olive pendant environ un mois.