Découvrir notre herbier

Pissenlit

Pissenlit

Le Pissenlit est une plante que Pagès utilise dans ses créations. Ses vertus drainantes reconnues et son goût si particulier en font un ingrédient indispensable des infusions.

Le Pissenlit, une plante vivace à l’histoire riche et aux nombreuses espèces.

 

ORIGINES DU PISSENLIT

L’origine du Pissenlit date de l’Antiquité. Selon la Mythologie grecque, c’est grâce au char d’Apollon que l’on doit la création du Pissenlit. Ce dieu magnifique se déplaçant principalement sur son char aurait généré une telle poussière, après ses passages éclairs en char, que celle-ci en retombant ce serait transformée en plante : le Pissenlit.

Le suc du Pissenlit était considéré à l’époque comme remède spécifique des troubles de la vue. Son nom scientifique « Taraxacum » vient du grec « taraxis » signifiant « trouble des yeux ». Il semble cependant que cette vertu n’ait toujours pas été démontrée.

Depuis bien longtemps, la médecine populaire a reconnu à la racine de Pissenlit le pouvoir de stimuler les fonctions hépatiques. Au 20e siècle, elle fut employée avec succès contre les congestions du foie.

Pendant la seconde guerre mondiale, on utilisait le Pissenlit à des fins plutôt étonnantes. Le latex de la plante, riche en caoutchouc, était visiblement utile, tout comme celui d’autres plantes, pour fabriquer des pneus de camions.

 

CARACTERISTIQUES DU PISSENLIT

Nom Taraxacum officinale
Famille : Astéracées
Espèce : plante vivace

Le Pissenlit est appelé Dent de Lion en raison de ses feuilles très découpées. C’est une plante vivace haute de 10 à 30 cm, sans tige, extrêmement fréquente dans les prairies et les pâturages. On rencontre le Pissenlit, natif ou susbpontané, dans toutes les régions tempérées du globe.

Il est aussi cultivé comme légume. Ses feuilles glabres, en rosette touffue, se divisent habituellement en lobes aigus dirigés vers le bas ou ne sont que vaguement dentées. Ses capitules de fleurs jaunes d’or, ligulées, rayonnent, solitaires, au sommet de tiges creuses et glabres.

 

UTILISATIONS DU PISSENLIT

Si l’on utilise les racines et feuilles de Pissenlit à des fins médicinales, la feuille de Pissenlit trouve aussi très bien sa place en cuisine. On peut quasiment dire de cette plante qu’elle est un médicament-aliment. Le Pissenlit est sans doute le légume sauvage le plus récolté et ce à juste titre : cette plante est en effet abondante dans nos campagnes. Elle dore nos champs de têtes jaunes pendant plusieurs mois. On dit que tout se mange dans le Pissenlit, à commencer par la grosse racine charnue de la plante. Celle-ci est brune à l’extérieur et blanchâtre à l’intérieur.

Les boutons floraux du Pissenlit peuvent être ajoutés aux salades, crus, ou conservés dans du vinaigre comme il est courant de le faire avec des câpres. Les capitules de la fleur sont quant à eux utilisés pour égayer les plats de leur beau jaune éclatant. Leur saveur est agréable et l’on en prépare souvent une tisane joliment colorée, ainsi qu’un « vin » et un « miel » qui est en réalité un sirop épais, jaune et parfumé.

 

BIENFAITS DU PISSENLIT

Le Pissenlit est une plante qui présente de nombreuses vertus, certaines ayant été prouvées par la médecine, d’autres résultant de croyances ou d’habitudes encore d’actualité aujourd’hui.

Des travaux ont prouvé que le Pissenlit agissait en augmentant la quantité de bile ainsi que la contractilité de la vésicule biliaire. C'est pour cela que l'on dit qu'il peut agir sur le foie.

Excellent dépuratif et drainant, le Pissenlit est connu pour éliminer diverses toxines.