Découvrir notre herbier

Fenouil

Le Fenouil est une plante que l’on retrouve plusieurs fois dans nos infusions Pagès. Son arôme fortement anisé est très caractéristique et se marie idéalement avec d’autres saveurs.

Le Fenouil, une plante vivace commune au bords des chemins dans le Midi en France.

ORIGINES DU FENOUIL

Du latin « foin », le Fenouil est originaire du bassin méditerranéen d’Europe. Cette plante fait partie de celles ayant beaucoup voyagé : en Asie (et notamment en Chine), en Egypte, en Grèce et en Italie. On l’utilise dès l’Antiquité comme condiment. Le Fenouil était employé par les Assyriens et les Babyloniens pour calmer les maux d’estomac. Plus tard, on lui trouva des vertus diurétiques et on le jugea bon pour la lithiase et les douleurs vésicales.

Il commence à être cultivé en Toscane vers la fin du Moyen-Âge. On dit d’ailleurs que ce sont les Romains qui ont introduit le Fenouil en Angleterre. A cette même époque, l’école de Salerne considérait le Fenouil comme un carminatif puissant. C’est à cette période que l’on commence de vanter les vertus du Fenouil en Europe. On le considère petit à petit comme une plante bienfaisante voir même magique : le Fenouil était en effet considéré comme plante aphrodisiaque au Moyen-Âge ! On l’utilisait même pour éloigner les démons. On dit aussi qu’à Rome, les gladiateurs victorieux se voyaient offrir une couronne de Fenouil en récompense d’un combat bien mené. Le peuple Anglais considérait plutôt cette plante comme une alliée en matière d’hygiène. Ils en mâchaient souvent les graines pour être surs d’avoir bonne haleine.

Popularisé par Catherine de Médicis, il fera vite partie des plantes incontournables à planter dans les jardins royaux. A la fin du 17e siècle, le Fenouil déjà très présent dans le sud de le France (et particulièrement le Midi et le Sud-Ouest) se répand dans le nord du pays et aux Pays-Bas.

Aujourd’hui, le Fenouil est une plante que l’on trouve facilement à l’état sauvage dans nos campagnes françaises : il prolifère dans le sud du pays où sa consommation fait partie de la culture populaire. Le 29 Septembre de chaque année, jour de la Saint-Michel, on célèbre le Fenouil à Marseille et ses alentours. Cette journée est en effet celle qui sonne l’heure de cueillir la plante car elle commence tout juste de sécher. Certains vont même jusqu’à dire que si l’on cueille son Fenouil un 29 Septembre, on s’assure qu’il conserve son parfum si caractéristique et prononcé pendant toute l’année.

 

CARACTERISTIQUES DU FENOUIL

Nom : Foeniculum vulgare
Famille : Apiacées
Espèce : plante vivace

Le Fenouil est une grand plante vivace, haute de 1 à 2 mètres. Elle est commune dans les lieux secs et au bord des chemins dans le Midi et dans l’ouest de la France. On la rencontre dans tout le bassin méditerranéen et elle est très fréquemment cultivée.

Ses feuilles de couleur vert foncé sont extrêmement découpées en lanières capillaires et s’insèrent sur de hautes tiges dressées par une large gaine. Les fleurs du Fenouil sont jaunes et petites, elles sont gracieusement disposées en ombelles. Le fruit porte quant à lui une couleur vert jaunâtre et est marqué de cinq côtes.

Toute la plante dégage au froissement une odeur douce et aromatique.

Le Fenouil renferme en effet une essence aromatique riche en anétol et en estragole. Riche en flavonoïdes et en furanocoumarines, le Fenouil est une plante qui dispose de bien des vertus.

 

UTILISATIONS DU FENOUIL

Le Fenouil est une plante bien connue de la Provence en France. En effet, cette plante est utilisée comme herbe aromatique pour parfumer les poissons, les olives, les escargots et bien d’autres mets. Son goût anisé très prononcé s’associe très bien avec les autres ingrédients et est plébiscité dans le sud de la France par les cuisiniers mais aussi par leurs clients gourmands.

On utilise beaucoup les saveurs anisées dans le sud du pays, si bien que l’Anis, le Fenouil ou encore la Badiane nous rappellent immédiatement les régions du Midi et de la Provence. Ces plantes sont quasiment les emblèmes de ces régions.

On retrouve donc le Fenouil dans la cuisine, la partie que l’on consomme comme légume est en fait le bulbe de la plante. Blanc et joufflu, ce bulbe est surmonté de petites tiges vertes d’où se dégagent un parfum anisé. Il existe plusieurs variétés de Fenouil cependant celui que l’on consomme le plus souvent est le Fenouil doux.

 

On peut également consommer les graines, les fleurs et les feuilles du Fenouil. Elles permettent surtout de parfumer les plats et les boissons chaudes. En infusion, on retrouve souvent le Fenouil avec de la Menthe ou du Citron. Le mélange de ces saveurs très différentes est original et très frais en bouche. Les fleurs du Fenouil ont une saveur aromatique chaud et sucrée, on les retrouve aussi en infusion. Les feuilles de Fenouil, en jeunes pousses, sont idéales pour assaisonner une salade un peu fade ou donner du peps à un plat à base de légumes.

 

 

BIENFAITS DU FENOUIL

Le Fenouil possède plusieurs vertus. On dit de son fruit qu’il dispose des vertus communes aux semences des Apiacées, c’est-à-dire qu’il est digestif, carminatif et galactogène (il active la montée de lait). Le fruit du Fenouil fait partie de ce que l’on appelle les « quatre semences chaudes », mélange à parts égales de semences d’Anis, de Fenouil, de Coriandre et de Carvi (ou du Cumin).

Le Fenouil est de manière générale réputé pour être un excellent stimulant de tout l’appareil digestif. A la fin du 19e siècle, on a démontré que le fenouil suscite une excitation générale, avec augmentation de la force motrice. Il favorise les contractions et active la sécrétion des glandes du tube digestif, tout en luttant contre les flatulences qui pourraient se produire.

La médecine populaire préconise l’emploi de grains de Fenouil pour favoriser la lactation. Les feuilles, en cataplasme, sont employées contre les engorgements des seins.

La racine de Fenouil est surtout utilisée dans un but diurétique. Elle entre dans l’antique « sirop des cinq racines », mélange à parts égales de racines sèches d’Ache, d’Asperge, de Fenouil, de Fragon petit houx et de Persil. Elle permet visiblement de lutter contre les rétentions d’eau de l’organisme, quelles que soient leur origine et leur localisation : enflure des chevilles, des pieds, des jambes, du ventre, des paupières, etc. Mais la racine est aussi apéritive, elle stimule l’appétit, et emménagogue, elle agit sur les règles.

 

Retrouvez nos produits au Fenouil dans plusieurs produits bio Pagès. L’infusion bio « Réglisse Menthe Fenouil »   aux notes à la fois sucrées et fraîches sont idéales pour une dégustation en fin de repas, afin de retrouver de la légèreté. L’infusion bio « Digestion » de Pagès associe la Menthe, le Fenouil et le Citron vert. Elle procure une saveur fraîche et acidulée agréable en bouche. L’infusion bio « Fenouil » de Pagès se compose à 100% de Fenouil, elle revêt de douces saveurs anisées. 

On peut également consommer les graines, les fleurs et les feuilles du Fenouil. Elles permettent surtout de parfumer les plats et les boissons chaudes. En infusion, on retrouve souvent le Fenouil avec de la Menthe ou du Citron. Le mélange de ces saveurs très différentes est original et très frais en bouche. Les fleurs du Fenouil ont une saveur aromatique chaud et sucrée, on les retrouve aussi en infusion. Les feuilles de Fenouil, en jeunes pousses, sont idéales pour assaisonner une salade un peu fade ou donner du peps à un plat à base de légumes.