Découvrir notre herbier

Mélisse

La Mélisse, une plante à l’histoire riche, que Pagès a choisi d’incorporer dans plusieurs de ses créations.

La Mélisse, une plante aux vertus digestives et au goût miellé savoureux et doux.

 

ORIGINES DE LA MELISSE

Le mot « Mélisse » vient de l’abréviation du mot grec « melissophyllon » signifiant « feuille d’abeille ». C’est d’ailleurs un des noms vernaculaires que porte la plante. Dans l’Antiquité, on cultivait déjà la Mélisse pour nourrir les abeilles. Virgile et Pline disent qu’on l’utilisait tel un appât pour l’essaimage des abeilles en raison de son parfum intense. L’usage médical de cette plante remonte apparemment à plus de 2 000 ans.

On dit que les médecins arabes, au 10e siècle, ont vanté les vertus de cette plante antispasmodique de grande réputation. Avicenne lui attribuait la vertu de rendre le cœur joyeux. Au 17e siècle, elle était l’arme des médecins pour lutter contre la dépression nerveuse, qui apparaît par conséquent, ne pas avoir été seulement la maladie de notre siècle. La Mélisse est à la base de la célèbre « eau de Mélisse ».

La Mélisse est arrivée en France à la fin du Moyen-Âge. Elle servait alors à créer des élixirs et liqueurs. Ce sont les Monastères qui développaient ce type de boissons : Bénédictine, Chartreuse, Eau de Mélisse, etc. Ces élixirs était en général un savant mélange de plantes, la Mélisse n’étant pas le seul composant de ces boissons aux vertus bienfaisantes.  

L’eau de Mélisse, que l’on appelle aussi « eau des Carmes », « eau de Mélisse spiritueuse », ou « alcoolat de Mélisse composé » se prépare avec une macération dans l’alcool de Mélisse fraîche, de zeste frais de Citron, de racine d’Angélique, de Cannelle, de Girofle, de Muscade et de Coriandre. L’ensemble de la préparation est ensuite à distiller. Cette recette a été proposée par un certain Baumé. Cette boisson fabriquée en 1611 à Paris, et plus exactement dans un entrepôt situé Rue de Vaugirard, fut mise en vente la même année. Sa composition était cependant un peu différente de celle que l’on connaît aujourd’hui. L’eau de Mélisse a immédiatement connu un grand succès en France. On dit que son efficacité contre les troubles nerveux et son action stimulante en faisaient une des boissons les plus plébiscitées de l’époque.

Charlemagne, féru de botanique, demandait à ce qu’un plant de Mélisse soit présent dans tous ses jardins royaux mais aussi dans les jardins des couvents.

En 1978, la Mélisse a de nouveau fait l’objet d’études, dont le but était de prouver scientifiquement lesdites vertus de la plante. C’est en Allemagne que, dans les années 90, on confirma les capacités antivirales importantes de la Mélisse.

Saviez-vous que la Mélisse est souvent surnommée « citronnelle » ? Selon certains, elle porte ce nom vernaculaire à tort. La véritable plante de ce nom est une grande graminée tropicale, « Cymbopogon citratus » de son nom botanique, aux feuilles allongées et coupantes, puissamment parfumées. Le mot « Mélisse » évoque le Miel, ses fleurs sont riches en nectar et mellifères. « Melissa », nom botanique de la plante et prénom féminin, signifie « abeille » en grec.

 

CARACTERISTIQUES DE LA MELISSE

Nom : Melissa Officinalis

Famille : Lamiacées

Type : plante vivace

 

Plante vivace, la Mélisse mesure entre 30 et 70 cm de hauteur. Elle est originaire de l’est du bassin méditerranéen. On la cultive fréquemment dans les jardins et elle se rencontre parfois à l’état subspontané le long des haies ou des sentiers forestiers. Ses nombreuses tiges de section carrée portent de larges feuilles opposées, ovales et dentées, d’aspect gaufré.

Les fleurs blanches à deux lèvres de la Mélisse s’épanouissent de Juin à Septembre, sont groupées en verticilles à l’aisselle des feuilles. Feuilles et fleurs dégagent une odeur très fraîche rappelant le Citron.

Cette plante présente plusieurs noms vernaculaires, comme bien d’autres plantes : on la surnomme « Citronnelle », « Herbe au Citron » et même « Piment des Abeilles ».

La Mélisse renferme des flavonoïdes, des triterpènes et une essence aromatique riche en citral et en citronellal.

 

UTILISATIONS DE LA MELISSE

La Mélisse se consomme en infusion, il suffit de laisser infuser pendant environ 10 minutes des feuilles et sommités fleuries de la plante pour bénéficier de son goût et de ses bienfaits.

La Mélisse peut également se consommer sous forme de vin. Il faut cette fois-ci laisser macérer la plante fraîche pendant deux jours dans un litre de vin blanc. Proche du vin de Mélisse, l’eau de Mélisse aux vertus bienfaisantes fait également partie des boissons froides à la Mélisse que l’on peut consommer.

Si la Mélisse est principalement une plante que l’on boit, certaines de ses parties peuvent être utilisées autrement. En effet, les jeunes pousses de Mélisse peuvent servir dans l’art culinaire. Elles parfument idéalement les salades en leur apportant une note citronnée goûteuse. Le poisson et les légumes cuits à la vapeur sur un lit de Mélisse acquièrent sa délicieuse saveur et peuvent faire l’objet d’un plat original à servir à ses convives. Toujours dans le domaine de la cuisine, il est possible d’aromatiser les desserts avec la Mélisse, son tendre goût miellé s’associant parfaitement avec les mets sucrés.

 

BIENFAITS DE LA MELISSE

De nos jours, on recommande la Mélisse pour lutter contre les digestions pénibles. Elle est aussi prescrite en cas de palpitations, de vertiges voire de syncopes.

Des travaux ont prouvé que la fleur de Mélisse excite la sécrétion hépatique augmentant le flux biliaire. Selon ces études, il n’est pas étonnant que la Mélisse agisse sur les troubles nerveux, souvent liés à une insuffisance hépatobiliaire.

On dit que la Mélisse est aussi efficace contre les crises de nerfs, les petits accidents nerveux comme ceux qui accompagnent la menstruation. On la prescrit contre l’anxiété, la nervosité et les dépressions légères. L’ESCOP la préconise dans le traitement des troubles du sommeil et de la digestion.

La Mélisse est également réputée pour son action antivirale, on dit aussi qu’elle peut aider à combattre l’herpès et diminue la fréquence des éruptions. On l’emploie également contre la varicelle et même le zona.

 

Retrouvez la Mélisse dans nos produits bio Pagès. Nos infusions « Après-Repas Citron » au format 20 sachets ou en capsules, associent la Menthe, la Mélisse et le Citron. Cette création dévoile des notes fraîches et acidulées très agréables à la dégustation. Cette boisson est idéale pour apporter une sensation de légèreté après le repas.