Toute l'actu est sur le blog

Zoom sur nos thés blancs aux saveurs florales exquises

Le thé blanc

Le thé blanc est une variété de thé rare, dont les feuilles sont des bourgeons duveteux de couleur jaune-vert assez pâle, c’est la raison pour laquelle il est appelé thé blanc en occident.

En effet, la dénomination « thé blanc » doit son nom à la couleur des feuilles sèches de thés et non à celle de son infusion. Le Bai Mu Dan (ou Pai Mu Tan), par exemple, est le thé blanc le plus connu. Ses feuilles sont cueillies à la main et ramassées sur de grands arbres au printemps. Les jeunes feuilles et les bourgeons sont recouverts d’un duvet de couleur argentée et c’est cette partie qui est sélectionnée.

Vous retrouvez le thé blanc Bai Mu Dan dans les mélanges proposés par Pagès, et dont le nom chinois signifie « la Pivoine blanche ». Il est nommé ainsi en raison de son arôme fruité assez prononcé et de son goût frais et floral qui rappelle celui de la Pivoine.

Étant un produit dont la rareté étonne, le thé blanc n’a pas encore dévoilé tous ses bienfaits. Cependant, le thé blanc, très proche du thé vert, puisque les feuilles cueillies sont celles utilisées pour le thé vert à une étape de maturation différente, est particulièrement riche en antioxydants et possède une action brûle graisse connue.

Fabrication du thé blanc

Ce qui fait du thé blanc l’un des thés les plus recherchés par les amateurs est sa fabrication, qui est la plus simple parmi celles de tous les thés. Elle se déroule en deux temps :

La récolte intervient dans un premier temps. Elle doit s’effectuer selon une méthode bien précise, c’est-à-dire lorsque les feuilles sont encore sur l’arbre, sèches et prêtes à être cueillies. Le bourgeon terminal est alors récolté, ainsi que les deux premières pousses de l’arbre à thé. Quelques heures de séchage en plein air, au soleil, s’ensuivent : c’est l’étape que l’on appelle le flétrissage et qui sert à faire perdre de l’eau à la feuille dans le but de la ramollir et la rendre malléable. Puis vient l’heure de la dessiccation. Cette étape consiste à éliminer toute l’humidité des feuilles pour qu’elles soient complètement sèches. Ces deux étapes simples suffisent à faire du thé blanc Pagès un vrai délice pour les sens.

Notre sélection de thé blanc

Ce thé blanc bio raffiné doit être infusé dans une eau chauffée à 90 °C et pendant environ 2 à 3 minutes. Son arôme raffiné de thé fraîchement récolté, couplé aux fleurs blanches, se marie merveilleusement bien à la douceur délicate des pétales de Bleuet, de Rose et de Mauve.

Le thé blanc bio est faible en théine. Il est donc parfait pour finir une soirée en toute légèreté, sans venir perturber votre endormissement ni votre sommeil.

Optez pour l’élégance et le raffinement avec notre sélection des meilleurs thés blanc bio à la Rose, au Bleuet, et à la Mauve.