Découvrir notre herbier

Bergamote

La Bergamote, un agrume, un fruit porteur de très nombreuses légendes à la fois mystérieuses et contradictoires.

La Bergamote fait partie des composants des thés et infusions bio de Pagès. Sa saveur légèrement amère apporte un goût original à nos créations.

 

ORIGINES DE LA BERGAMOTE

La Bergamote fait partie des plantes liées à plusieurs légendes, parfois contradictoires.

Certains récits racontent que la Bergamote provient d’Orient. Elle aurait été introduite en Europe par les Croisés. Son nom proviendrait du mot turc ottoman « Bey armut » que l’on peut traduire par « La poire du maître ».

En France et tout particulièrement dans la région de la Lorraine, où l’agrume est aujourd’hui presque un emblème, on préfère dire que c’est René 1er d’Anjou, duc de Lorraine en 1431, qui avait lors de ses excursions italiennes découvert le petit agrume dans une abbaye proche de la ville de Bergame. C’est à cet endroit que les moines distillaient des Bergamotes issues de Calabre. René 1er d’Anjou aurait rapporté le fruit en France et serait à l’origine de sa connaissance en Occident.

D’autres encore soutiennent que la Bergamote aurait été rapportée des îles Canaries par Christophe Colomb et qu’elle tirerait son nom de la ville de Bergame, où elle fut cultivée, à l’origine. Nul ne sait aujourd’hui avec certitude si le nom du fruit et celui-ci sont réellement liés.

Une autre histoire affirme que le fruit nous vient d’un Italien, qui a eu l’idée de greffer une branche de Citronnier sur un Poirier Bergamote.

Pour d’autres encore, son apparition est issue d’un croisement accidentel à partir d’un Citronnier entre le 14 et le 15e siècle.

Toutes ces légendes liées à l’apparition de la Bergamote en font presque un fruit mystérieux, magique. Une autre légende affirme même que par une nuit de pleine lune, la Bergamote nous fait voir l’endroit où naissent les fées.

D’un point de vue plus réaliste, on sait relativement peu de choses sur l’histoire de cet agrume. Il est cependant avéré qu’en 1811, le botaniste Giorgio Gallesio pensait qu’elle était issue d’un croisement entre une Orange amère et une Lime (ou Citron vert).  On sait aussi qu’en 1857 le confiseur Jean Frédéric Godefroy Lilich scelle dans l’histoire la recette officielle de la Bergamote de Nancy et par conséquent sa renommée dans la région. Enfin, l’histoire réelle de la Bergamote indique que durant tout le Moyen-Âge, l’agrume était acheminé d’Italie par les pèlerins qui se rendaient à la Basilique de Saint-Nicolas-de-Port, près de Nancy.

 

CARACTERISTIQUES DE LA BERGAMOTE

Nom : Citrus bergamia
Famille : Rutacées
Espèce : arbrisseau

Fruit du Bergamotier, la Bergamote est principalement cultivée en Italie où elle représente un poids économique assez important pour l’industrie locale. On la trouve également le long de la mer Tyrrhénienne et Ionienne, au Brésil et en Côte d’Ivoire. On la cultive dans les pays chauds.

La Bergamote appartient à la famille des Rutacées. Ce petit fruit ou agrume pèse entre 80 et 200 grammes et présente de fortes ressemblances avec l’Orange ou le Citron. En effet, sa forme arrondie légèrement bosselée peut facilement nous tromper. D’autant plus que l’écorce de Bergamote revêt une couleur vert moyen ou orange vif selon son espèce. Sa chair est quant à elle légèrement acide, presque amère. Son zeste présente des saveurs puissantes et très caractéristiques, unique parmi les agrumes.

Attention à ne pas confondre la Bergamote avec le « Citronnier Bergamote », ce dernier étant le nom commercial d’un type de Citronnier originaire de la région de Marrakech.

La Bergamote se cultive essentiellement en pot de façon isolée. Elle mûrit principalement de mars à mai. Riche en vitamine C, la Bergamote revêt bien des vertus.

 

UTILISATIONS DE LA BERGAMOTE

On récolte en général le fruit de la Bergamote pour l’huile que contient son écorce. Cette huile essentielle aux notes suaves et légèrement piquantes est surtout utilisée dans l’art culinaire. Elle apporte une touche très originale aux plats salés et sucrés. Il est cependant important de noter qu’elle doit être utilisée avec parcimonie, comme toute huile essentielle. La Bergamote est d’ailleurs le composant de mets bien connus : le thé Earl Grey, le thé Lady Grey, les Bergamotes de Nancy, les madeleines de Commercy, le tajine sous forme confite, etc. Au vu de son passé et de son présent, on peut dire que la Bergamote est l’emblème de Nancy : on la retrouve dans les plats culinaires typiques de la région assez souvent.

On retrouve aussi l’huile essentielle de Bergamote dans la cosmétique, domaine dans lequel elle excelle. Apaisante, elle est connue pour calmer les esprits à l’aide de son parfum doux. Elle fait souvent partie des composants de l’eau de Cologne ou de certaines crèmes solaires. On obtient l’huile essentielle de Bergamote par expression à froid du zeste du fruit frais au moyen de machines spéciales. L’essence du petit grain Bergamotier est quant à elle obtenue via une distillation des sommités et feuilles de l’arbre.

Plus ancienne mais tout aussi importante, on utilisait au 18e siècle la Bergamote pour la réalisation de petites boîtes, que l’on nommait comme le fruit. Ce sont des maîtres-gantiers-parfumeurs de Provence qui, gênés par la fiscalité trop importante générée par l’utilisation du cuir, utilisèrent coupèrent une Bergamote en deux, la vidèrent délicatement et utilisèrent son écorce pour confectionner ces boîtes. On dit qu’il est nécessaire de plonger la coque du fruit (fruit coupé en deux, vidé pour qu’il ne reste que l’écorce) dans l’eau pendant longtemps puis de le faire sécher au soleil sur un moule qui va lui donner une certaine forme. Après être polies, les demi-coques de fruit sont décorées à l’encre de Chine et autres peintures, puis emboîtées pour former une petite boîte.

 

BIENFAITS DE LA BERGAMOTE

Comme à bien d’autres plantes, on attribue à la Bergamote plusieurs bienfaits. Elle est réputée pour soulager les troubles digestifs comme les problèmes de transit, les crampes d’estomac ou les spasmes.

On l’utilise aussi pour calmer les irritations de la peau ; c’est surtout l’huile essentielle de Bergamote qui est employée à ces fins cosmétiques. Son efficacité est visiblement assez forte puisqu’elle est prescrite dans le cas d’eczéma, d’urticaire ou de psoriasis.

On la plébiscite également pour son action vermifuge : elle aide à lutter contre les parasites de l’intestin.

Enfin, les propriétés calmantes bien connues de la Bergamote justifient son utilisation dans le cadre de la lutte contre le stress, l’anxiété ou pour favoriser un bon sommeil.